Malades en fin de vie

Publié le 06/02/2024

L'équipe mobile de soins palliatifs (emsp)

Interdisciplinaire et pluriprofessionnelle, fonctionne en partenariat avec le service d’accompagnement et de soins palliatifs du CHU de Limoges. Les soins palliatifs sont basés sur une approche globale de la personne en fin de vie ; ils visent à maintenir la qualité de vie en insistant particulièrement sur la prise en charge de la douleur et la prise en compte du confort physique, moral et spirituel.

L’équipe intervient à la demande du médecin en charge de la personne malade, au domicile ou dans le service où elle se trouve.

les directives anticipées

Toute personne majeure peut rédiger des directives anticipées pour le cas où elle serait un jour hors d’état d’exprimer sa volonté. Ces directives consignées sur un document écrit, daté et signé par leur auteur dûment identifié par l’indication de ses nom, prénom, date et lieu de naissance, indiquent les souhaits de la personne relatifs à sa fin de vie concernant les conditions de la limitation ou l’arrêt de traitement.

Elles sont modifiables et révocables à tout moment par confirmation écrite datée et signée.

Le médecin en tient compte avant toute décision d’investigation, d’intervention ou de traitement concernant la personne.

Si vous souhaitez que vos directives soient prises en compte, sachez les rendre accessibles au médecin qui vous prendra en charge au sein de l’établissement : signalez leur existence et indiquez les coordonnées de la personne à laquelle vous les avez confiées. Un document est à votre disposition en annexe.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les directives anticipées, consultez le cadre de santé.

la personne de confiance

(cf. Article L1111-6 du code de la santé publique issu de la loi 2002-303 du 04 mars 2002 modifiée par la loi 2016-87 du 02 février 2016 et article L. 311-5-1 du code de l'action sociale et des familles)

Il est possible de désigner une personne de confiance avant, pendant ou après une hospitalisation. Depuis la promulgation de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015, il est également possible de désigner une personne de confiance si vous allez être admis dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées ou si vous faites appel à un service médico-social (service d’aide à domicile, service de soins infirmiers à domicile…).

Il est possible de désigner une personne de confiance dans deux cas de figure :

· si en tant que patient, vous souhaitez être soutenu ou accompagné dans les décisions à prendre concernant votre santé, par exemple si vous êtes hospitalisé ;

· si vous êtes admis dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées ou si vous vivez à votre domicile et que vous faites appel à un service médico-social (service d’aide à domicile, service de soins infirmiers à domicile…) et que vous souhaitez être aidé dans vos démarches, pour comprendre et faire valoir vos droits.

Le rôle de la personne de confiance en fonction de votre situation :

· Vous êtes un patient, par exemple à l’occasion d’une hospitalisation : la personne de confiance pourra assister, avec votre accord, aux rendez-vous médicaux et être consultée par les médecins dans le cas où vous ne seriez pas en mesure d’exprimer vous-même votre volonté concernant les décisions relatives aux traitements et actes médicaux...

la personne à prévenir

La personne à prévenir peut-être différente de la personne de confiance que vous avez désignée.

Précedent
Juillet 2024
Suivant
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
+2
01
+1
02
+1
03
+1
04
+1
05
+1
06
+1
07
+1
08
+2
09
+2
10
+2
11
+2
12
+2
13
+2
14
+2
15
+2
16
+2
17
+2
18
+2
19
+2
20
+2
21
+2
22
+2
23
+2
24
+2
25
+2
26
+2
27
+2
28
+2
29
+2
30
+3
31
31
30
29
28
Open modal